360 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
33200 Bordeaux
05 33 06 03 60
Qu’est-ce que la Chiropraxie ? Le Chiropracteur utilise une thérapie manuelle, qui vise à la prévention, au diagnostic, au traitement des troubles de l’appareil locomoteur, de la colonne vertébrale, des membres inférieurs et supérieurs, et de leurs effets néfastes sur la santé humaine.
Les consultations comportent un examen clinique détaillé, un examen fonctionnel et la mise en place d'un plan de traitement individualisé.
Les actes principalement utilisés sont des manipulations articulaires et un travail pour rétablir un contrôle musculaire correct du patient.
Vous appréciez, partagez !
Thomas Robineau 05 33 06 03 60
360 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 33200 Bordeaux

Chiropracteur : les points de ressemblances et de différences avec l'ostéopathe ?

Les chiropracteurs et ostéopathes peuvent être tous deux consultés principalement en cas de douleurs lombaires, de contractures musculaires ou de raideurs, mais il n'est pas facile de faire la distinction entre les deux. Découvrez les différences entre un chiropracteur et un ostéopathe.
 

Chiropracteur : en quoi diffère-t-il de l'ostéopathe ?

Les chiropracteurs et les ostéopathes ont une approche différente dans la pratique

La pratique des chiropracteurs
La pratique des chiropracteurs Les chiropracteurs exercent des manipulations presque qu’au niveau de la colonne vertébrale. Ils se concentrent sur la relation qui unit la colonne vertébrale au système nerveux, et sur sa capacité à préserver voire restaurer une bonne santé et un bien-être général. Les manipulations des chiropracteurs sont précises et ne ciblent qu’une zone restreinte, les manipulations vertébrales représentent d’ailleurs un part très importante de leur activité. De ce fait, ils sont considérés comme des spécialistes de la colonne vertébrale et font souvent preuve d’une très grande précision.
La chiropraxie est principalement indiquée pour traiter l’ensemble des pathologies de la colonne vertébrale, des pathologies musculaires ou des problèmes articulaires dit mécanique. Ces dysfonctions sont corrigées par des pressions, des ajustements (manipulation) et de la réhabilitation. Mais elle est aussi efficace pour soulager certains troubles chroniques comme les vertiges, les bourdonnements d’oreilles, les maux de têtes ou la performance sportive.
 
La pratique des ostéopathes
Les ostéopathes travaillent sur le corps dans son ensemble. Ils concentrent leurs efforts non seulement sur la colonne vertébrale, mais aussi sur les articulations, les ligaments, les muscles et même le crâne. Finalement, les manipulations vertébrales ne représentent que 10% de leur activité. Ils utilisent le plus souvent des techniques de massage, mais ils peuvent aussi utiliser des techniques moins douces.
L’ostéopathie a pour but de restaurer un bon état de santé global du patient, elle est ainsi en mesure de traiter également les problèmes de sinusite, les otites, les maux de tête, ou encore les problèmes respiratoires
 

Les chiropracteurs et les ostéopathes n’ont pas la même formation

La formation des chiropracteurs
Il n’existe qu’une seule école de chiropracteurs en France, avec 2 sites, l’un a Paris l’autre à Toulouse, l’IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropratique). Elle dispense 5 500 heures de formation réparties sur 6 ans d’études standardisées à l’échelle internationale.
Cette formation standardisée garantit une qualité de prestation égale quel que soit le chiropracteur consulté. Au Québec, il faut faire 5 ans d’études après le CEGEP à l’Université du Québec à Trois-Rivières, suivis de 18 mois d'exercice en clinique, pour obtenir son doctorat de premier cycle en chiropratique. La formation est agréée par le Conseil canadien de l’enseignement de la chiropratique (CCEC)2.
Du fait de sa formation, le chiropracteur peut manipuler les cervicales sans ordonnance du médecin, utiliser des manipulations avec ou sans vecteur de force et utiliser des instruments lors de son approche.
 
La formation des ostéopathes
Il existe 75 écoles d’ostéopathie en France, et une multitude de formations différentes. Les formations peuvent être réalisées à temps plein, à temps partiel, ou à l’université. De plus, il n’y a pas de législation précise qui encadre la formation des ostéopathes : celle-ci peut durer de 3 à 6 ans.

Il est a noté que la formation s’est régulé depuis maintenant 2 ans. Les nouveaux ostéopathes seront donc formés en 5 ans. En moyenne, on estime que la plupart des bonnes écoles dispensent entre 4 200 et 5 000 heures de formation. On peut avoir une expérience très différente d’un ostéopathe à l’autre, d’autant plus que certains peuvent aussi être des masseurs-kinésithérapeutes, des médecins, voire issus d’autres professions de santé réglementées et passé par une formation continue considéré comme plus succincte.

Pour tous traitements cervicaux, l’ostéopathe a besoin d’un certificat délivré par le médecin du patient.
En outre, il ne peut pas, utiliser des manipulations avec vecteur de force, s’occuper de bébés de moins de 6 mois ni utiliser d’instruments dans son traitement.
 
En plus : Le rapport de l’académie de Médecine sur les thérapies complémentaires :
Dans son rapport « Thérapies complémentaires : leur place parmi les ressources de soins », rendu public hier, l’Académie française de médecine reconnaît pour la première fois l’apport des thérapies manuelles, et plus spécifiquement de la chiropraxie, dans la prise en charge d’affections rachidiennes répandues telles les cervicalgies, les lombalgies et les céphalées d’origine cervicales.

La valorisation de la formation des chiropracteurs :

La valorisation de la formation des chiropracteurs L’Association Française de Chiropraxie se réjouit de la reconnaissance par les académiciens de la qualité de la formation des chiropracteurs, qui est présentée comme « identique aux écoles de médecine ». « A la différence de l’ostéopathie, précise le rapport, la chiropraxie n’est dispensée en France que dans un établissement, [… et] dure six ans […]. Le programme est proche des deux premiers cycles d’études médicales […]». Un programme dispensé par 65 enseignants dont 10 médecins quand « le corps enseignant [des écoles d’ostéopathes] est composé, exclusivement ou presque, d’ostéopathes non-médecins ».

Pour finir :

Enfin, les deux professions ne sont pas également représentées : on dénombre environs 31 095 ostéopathes sans compter les Kinésithérapeutes-ostéopathes ou médecins-ostéopathes, cette profession est extrêmement bien représentée en France, contre 800 chiropracteurs ou cette profession est majoritaire dans les Pays Anglo-Saxons, elle est même la première profession de santé manuelle aux Etats Unis.

Malgré ces différences, les chiropracteurs et ostéopathes sont tous les deux des professionnels indiqués pour traiter des problèmes de dos les plus courants. Ostéopathe ou chiropracteur, le plus important est finalement la confiance que nous avons en un professionnel.
 
Thomas Robineau | Accueil & infos au 05 33 06 03 60